L’éthylotest obligatoire, où en sommes-nous ?

 

L’alcootest et la loi

 

Une des spécificités françaises consiste à empiler les lois : on promulgue une loi… puis une seconde qui contredit la première mais jamais on ne supprime la première.

 

Qu’en est-il de l’éthylotest ? Il ne fait pas exception ! Il a été rendu obligatoire dans tous les véhicules terrestres à moteur par un décret publié au Journal Officiel le jeudi 1er mars 2012.

Pour fêter le premier anniversaire de ce décret, le 1er mars 2013, est paru un nouveau décret qui maintient l’obligation de posséder un éthylomètre mais supprime la sanction en cas de défaut.

Donc, vous devez posséder un alcootest dans votre voiture, sur votre moto ou quel que soit votre véhicule à moteur… mais vous ne risquez rien si vous n’en possédez pas. Étonnant, non ?

 

L’alcoolémie et ses conséquences

 

Cependant, outre la blague de nos législateurs qui aiment nous jouer des tours, les enjeux sont colossaux, il s’agit de vies brisées car on parle toujours des morts sur la route mais on oublie de mentionner les grands blessés, les victimes collatérales et les proches qui restent marqués physiquement et psychologiquement à vie.

Les médias nous abreuvent de chiffres sur la sécurité routière mais il n’y en a qu’un seul à retenir : 30%, c’est le taux d’accidents mortels où l’éthylomètre était positif. En 2015, cela représentait tout de même près de 3500 personnes.

 

Le but de l’éthylomètre

 

 Même si l’on pouvait penser au départ que la première loi n’avait qu’un but mercantile, il faut être honnête et reconnaître l’intention louable de départ qui était de responsabiliser les conducteurs et les habituer à développer une logique d’autocontrôle et de vérifier leur alcoolémie avant de prendre le volant.

Il n’est pas question de faire la morale et de prohiber l’alcool mais on peut facilement éviter ces catastrophes en ayant toujours avec soi un éthylomètre pour être sûr de pouvoir repartir en toute sécurité.

 

« Soufflez dans le ballon ! »

 

Lorsque la première loi a été promulguée, les automobilistes se sont rués sur les alcootests « ballons » qui cumulent l’inconvénient d’être à usage unique, de donner un taux d’alcool peu précis et sont en plus périssables dans un laps de temps relativement court.

Le temps où l’on soufflait dans le ballon est révolu et nous avons aujourd’hui des outils beaucoup plus fiables. Les éthylotests que vous trouvez sur notre site sont aussi pointus que les éthylomètres utilisés par les forces de l’ordre.

Ces petits appareils mesurent la concentration d’alcool dans le sang en testant votre souffle (l’alcoolémie donc) et vous signalent immédiatement si vous êtes en état pour reprendre la route. Les alcootests numériques modernes sont simples d’utilisation et surtout réutilisables alors, pour un prix très raisonnable, vous êtes paré en toute circonstance.

 

L’alcootest pour tous

 

Même si vous n’êtes pas le conducteur, vous pouvez toujours avoir sur vous un éthylotest porte-clés qui servira à tester votre chauffeur - ou n’importe qui souhaitant repartir - et à le dissuader, s’il en est besoin, de prendre le volant.

 

C’est aussi un cadeau que vous pouvez faire à vos amis et, sans jouer les pères la morale mais bien au contraire, leur démontrer à quel point vous tenez à eux.

 

Faible coût pour rentabilité maximale pour l’alcootest

 

L’éthylomètre représente un investissement minime mais intelligent pour un bénéfice immense. S’il peut sauver des vies, dans une moindre mesure, il peut aussi sauver votre permis car il est impossible de calculer son taux en tenant compte de tous les paramètres en dehors de l’alcool ingéré. (cf article n°2)

Parfois même, vous pouvez encore être positif un lendemain de fête et perdre votre permis alors que vous étiez sûr d’être en état de conduire et en règle.

 

L’éthylomètre est vraiment l’objet indispensable, peu encombrant et peu onéreux par rapport à ce qu’il apportera.

JE VEUX M'EN PROCURER UN

Cliquer sur l'image

 


Laissez un commentaire

Veuillez noter que les commentaires doivent être approvés avant d'être affichés