L'avantage des alcootests portes clés

Éthylotest électronique : un indispensable des véhicules

 

Depuis quelques années, on a constaté que les accidents de la circulation en Europe ne cessent de se multiplier de jour en jour. Pour répondre à ce problème, une nouvelle règlementation fut établie forçant ainsi tout conducteur d’effectuer un alcootest avant de conduire son véhicule n’importe où. De ce fait, il serait important d’approfondir ses connaissances sur ce sujet pour garantir une sécurité optimale aux usagers de la route.

 

Qu’est-ce qu’un éthylotest ?

 

Un éthylotest ou un alcootest est un outil permettant de détecter la quantité d’alcool présente dans l’air qu’expire une personne faisant le test. En d’autres termes, il permet de déduire la quantité approximative d’alcool contenue dans l’organisme.

Sa première utilisation remonte à l’année 1954. Jusqu’à ce jour, il se présente sous deux aspects différents :

  • Un alcootest chimique
  • Un alcootest électronique

L’alcootest chimique se base sur l’utilisation d’un ballon pourvu de bichromate de potassium. En présence d’alcool (ou d’éthanol), ce dernier change de couleur par une réaction d’oxydoréduction. Sur une échelle de 1 à 10, si le test ne dépasse pas la moitié, le conducteur ne craint rien, sinon, il est contraint d’attendre quelques heures jusqu’à ce qu’il descend au-dessous de cette moitié.

L’alcootest chimique présente des manières un peu compliquées. Pour résoudre le problème, on a proposé sur le marché un autre type d’alcootest qu’est « l’alcootest électronique ».

 

Les effets néfastes d’un taux d’alcool élevé

 

Une consommation excessive d’alcool induit des réactions négatives au système nerveux central. De ce fait, nombreuses sont les anomalies que peuvent subir les conducteurs répondant positivement à un Alcootest Porte-Clés :

  • La réduction du champ visuel
  • L’augmentation importante de la sensibilité du conducteur
  • L’altération des distances observées
  • La réduction des réflexes

Ces faits prouvent qu’un conducteur en état d’ivresse représente un danger pour lui-même et pour les autres en ayant ses capacités cognitives réduites.

 

L’éthylotest et la loi

 

Malgré le décret sorti le 1er mars 2012 qui exige à tout conducteur d’avoir un alcootest dans sa voiture, jusqu’à présent aucune sanction n’a pas encore été appliquée à ce propos. Auparavant, une amende estimée à 11 euros été prévue en cas d’une éventuelle infraction, mais la mesure fut vite abandonnée comme si de rien n’était. De ce fait, aucun agent de l’autorité routière (police, gendarme…) ne peut imposer des sanctions à un conducteur qui ne possède pas un alcootest avec lui.

Cependant, il est plus que conseillé aux conducteurs de véhicules, de cyclomoteurs et de camions de toujours amener dans ses poches un Alcootest Porte-Clés par exemple. Cet alcootest devrait être en bon état tout en ayant une certification de norme NF.

De plus, depuis le 1er juillet 2015, les établissements pratiquants des activités nocturnes comme les cabarets ou les bars sont obligés d’avoir au moins un Alcootest Porte-Clés. Toute personne fréquentant ces lieux et qui a atteint la limite d’alcoolémie de 0,5 gramme par litre de sang doit s’arrêter de boire. Par ailleurs, à partir de cette année, les fabricants des automobiles doivent équiper leurs nouveaux modèles d’un dispositif EAD ou Éthylotest Anti Démarrage. L’objectif de cette sensibilisation se base sur la réduction des risques majeurs ou mineurs autour des accidents de la route.

 

Fonctionnement d’un alcootest électronique

 

Contrairement à l’éthylotest chimique, l’éthylotest électronique peut être utilisé plusieurs fois. Seul son embout est à usage unique. Après que le conducteur est soufflé dans ce dernier, le taux d’alcool présent dans son sang est automatiquement donné en pourcentage. Une personne à l’état normal devrait présenter un résultat en dessous des 0,2 g/l de sang.

 

Les précautions à prendre pour un résultat net

 

Pour ne pas fausser les résultats, il est nécessaire de prendre certaines précautions avant d’effectuer le test :

Vérifier que l’appareil utilisé est sous norme NF : les fabricants d’éthylotests possédant une certification doivent figurer sur la liste de le LNE ou Laboratoire National de métrologie et d’Essais.

Attendre 20 min au minimum après la consommation du dernier verre d’alcool

Prendre une profonde respiration avant de souffler dans l’embout

Attendre 2 à 3 min avant de lire le résultat

 

Fonctionnement d’un Alcootest Porte-Clés   

 

Les Alcootests Porte-Clés représentent un grand avantage pour tout conducteur du fait qu’ils peuvent être facilement enfilés dans ses poches. Après un test effectué, trois couleurs définissent l’état du conducteur :

Vert : le taux indiqué est inférieur à 0,2 g/l de sang, le conducteur est tout bonnement capable d’assurer son emploi.

Jaune : les choses deviennent plus sérieuses avec un taux d’alcool compris entre 0,2 g/l et 0,5 g/l de sang. Dans ce cas, le conducteur n’est plus en état de reprendre du service. S’il persiste, cela peut lui couter 135 euros d’amende suivie d’une suspension de son permis durant trois années consécutives.

Rouge : le taux d’alcool dépasse les 0,5 g/l de sang, ce n’est plus une infraction, mais un délit. Le conducteur risque de graves pertes : une amende de 4500 euros et plus, 2 ans d’emprisonnement, une suspension ou même une annulation de son permis.

Souffler d’une manière trop forte ou d’une manière discontinue dans l’embout de l’éthylotest peut troubler les résultats obtenus.

 

Comment bien choisir son Alcootest Porte-Clés ?      

         

Du fait que beaucoup de commerçants commercialisent ce produit, il est important de savoir bien choisir son gadget pour avoir des résultats fiables. Voici quelques critères de sélection à considérer pour acheter un Alcootest Porte-Clés :

Une certification NF

Une autonomie : un alcootest électronique doit être capable de lancer son programme grâce à une source d’alimentation indépendante. En d’autres termes, il devrait subsister par l’énergie stockée dans des batteries ou des piles.

Une rapidité des résultats : il est vrai qu’attendre quelques secondes après avoir soufflé dans l’embout de l’appareil est fort conseillé, mais un résultat qui s’affiche beaucoup trop longtemps n’est pas fiable. 

Certains vendeurs offrent même une mallette spéciale qui va avec l’appareil.

 

Les résultats d’un éthylotest dépendent non seulement de l’appareil, mais aussi de son utilisation. Il en existe des centaines et des milliers sur le marché, mais chaque conducteur devrait savoir discerner les modèles à adopter d’ici quelques années.

JE VEUX M'EN PROCURER UN

Cliquer sur l'image

       


Laissez un commentaire

Veuillez noter que les commentaires doivent être approvés avant d'être affichés