Peut-on calculer son alcoolémie sans éthylomètre ?

 

La réponse est clairement non. Trop de paramètres entrent en jeu.

 

Une tolérance à l’alcoolémie sans cesse plus drastique

 

Au fil des années, le taux d’alcool autorisé dans le sang pour prendre le volant n’a cessé de diminuer. Dans un temps qui peut sembler lointain, les contrôles alcootest n’étaient pas très nombreux et plutôt tolérants. Personne n’aurait pensé à avoir sur lui un éthylomètre et on reprenait la route sans trop se poser de questions.

Aujourd’hui, on est contrôlé à tout moment et la prévention routière joue beaucoup sur « la peur du gendarme ». Depuis 2012, des lois ont été promulguées pour rendre la possession d’un alcootest dans un véhicule à moteur obligatoire. Même si vous ne risquez plus de sanctions, vous devez toujours avoir un éthylomètre sur vous quand vous êtes sur la route. Sinon, comment calculer son alcoolémie ? (cf article Ethylotest obligatoire, ou en sommes nous)

 

Les campagnes de prévention

 

La sécurité routière nous concocte régulièrement des campagnes de prévention contre l’alcool au volant et, pour la calculer, nous parle de nombre de verres, selon leur contenance, selon leur degré d’alcool, selon le temps mis à les ingérer… Rien qu’à ce stade, le défi est impossible à relever ! Additionner des centilitres, des pourcentages et des minutes pour calculer au final des grammes, à moins d’être surdoué, est irréalisable. Et puis, par définition, si vous avez un peu trop bu, les chiffres risquent de se bousculer dans votre tête !

L’éthylotest électronique, lui, vous donne immédiatement le résultat.

 

Les paramètres à prendre en compte dans le calcul de l’alcoolémie

 

Outre le nombre et le contenu des verres, il faut tenir compte de nombreuses variables physiques : l’âge, la corpulence, l’état de santé, le degré de fatigue ou de stress, le tabagisme, le sexe…  Et puis la capacité à filtrer l’alcool est propre à chaque organisme, il n’y a pas de formule mathématique pour la calculer.

Ajoutez à cela le temps. On minimise toujours le temps de dilution de l’alcool dans le corps. Il est illusoire de penser que si l’on s’arrête de boire à un moment précis, il suffit d’attendre quelques heures pour être négatif à l’éthylomètre.

Même après une nuit de sommeil, il se peut que vous soyez encore au-dessus de l’alcoolémie autorisée et vous pouvez perdre votre permis par cette simple négligence.

 

Comment calculer précisément son alcoolémie ?

 

Il n’y a qu’une seule et unique solution : l’éthylotest électronique. Les outils de mesure ont énormément progressé et on ne peut pas comparer le bon vieux ballon dans lequel on soufflait et les éthylomètres numériques d’aujourd’hui. La technologie actuelle vous permet d’avoir accès aux mêmes outils que les forces de l’ordre chargées de vous contrôler.

Comme les gendarmes ou les policiers, vous pouvez posséder un éthylomètre électronique d’une fiabilité parfaite. C’est un investissement minime pour un usage illimité qui vous apporte toute sérénité lorsque vous prenez le volant.

L’alcool reste l’une des premières causes de la mortalité routière en étant impliqué dans 30% cas. Il laisse aussi sur le carreau des blessés et des victimes collatérales ainsi que leurs proches. Votre vie peut basculer en une seconde alors qu’il existe la solution simple et économique de posséder un éthylotest électronique.

 

Il ne s’agit à aucun moment de prohiber l’alcool et de s’interdire quelques petits excès mais juste de ne pas céder à l’imprudence. Vos proches vous en seront reconnaissants et lorsque vous achetez un alcootest, c’est également l’occasion de leur en faire cadeau pour leur prouver à quel point ils comptent pour vous.

 

JE VEUX M'EN PROCURER UN

cliquer sur l'image

 

 Ethylometre electronnique

 

 

 

 


Laissez un commentaire

Veuillez noter que les commentaires doivent être approvés avant d'être affichés